TOP

Le réseau Swiss Historic Hotels

Par Gery de Pierpont

Valoriser l’expérience historique, dans 50 authentiques établissements d’époque

Saviez-vous qu’il existe en Europe plusieurs associations de logements historiques, souvent regroupées par pays ou par région ? Chacune a sa raison d’être, ses procédures de sélection, une manière propre de valoriser ses membres.

Nous souhaitons faire connaître ces réseaux collaboratifs auprès d’un public de passionnés d’histoire et de patrimoine. D’abord pour rendre hommage à certaines démarches pionnières ou originales et mettre en avant ces offres touristiques à haute valeur ajoutée. Mais aussi bien entendu pour offrir à nos lecteurs un panorama plus large sur les « chambres avec vue sur le passé » que celles qui figurent déjà sur intoHistory.

Swiss_historic_hotels

Le Grand Hôtel Waldhaus à Sils-Maria (1908) est un des établissements touristiques emblématiques du réseau Swiss Historic Hotels © Grand Hotel Waldhaus Sils

Swiss_Historic_Hotels

Claude et Anne-Françoise Buchs

Claude Buchs, propriétaire de l’Hôtel Bella Tola & St-Luc, est l’un des fondateurs du réseau Swiss Historic Hotels, dont il fut également président. Il a accepté de nous présenter la raison d’être et les valeurs de ce groupement, connu pour la qualité de son engagement et son dynamisme associatif.

L’Hôtel Bella Tola fut un des tout premiers membres réseau Swiss Historic Hotels. Comment est né le mouvement ?

Swiss_Historic_Hotels

Braquer les projecteurs sur le patrimoine touristique suisse, la passion de Roland Flückiger-Seiler

Le père spirituel de notre organisation est le Dr. Roland Flückiger-Seiler, président de la fondation « Swiss Tourism Heritage by Hotelarchiv Schweiz » et auteur de plusieurs ouvrages sur les hôtels historiques en Suisse. C’est lui qui a lancé la distinction de « L’hôtel historique de l’année » dans le but de sensibiliser les hôteliers à la sauvegarde de notre patrimoine. Une initiative portée depuis 1995 par le Conseil international des Monuments et Sites (ICOMOS) de Suisse.
En 2004, l’hôtelier distingué par ce prix eut l’idée de fonder un groupement avec tous les établissements qui avaient été primés – dont notre hôtel, le Bella Tola. Cette idée m’avait moi aussi toujours trotté en tête, car nous nous rendions bien compte qu’il y avait un intérêt croissant pour les hôtels qui offrent autre chose qu’un excellent confort et un service de luxe. Le mandat fut donné à M. Peter Kühler – qui avait fondé différentes coopérations hôtelières avec succès – de donner corps à l’association.

Au départ, ce ne fut pas si facile de convaincre les hôteliers de rejoindre ce nouveau groupement, qui n’avait pas encore fait ses preuves. Puis, grâce à notre étroite collaboration avec Suisse Tourisme pour tout l’aspect marketing, le nombre de membres a rapidement augmenté. Le fait d’avoir un partenaire important a joué un rôle déterminant dans ce développement, qui répondait à une vraie attente, tant de la part des hébergements que de la clientèle touristique.

L’Hôtel Bellevue des Alpes, rendu célèbre grâce aux films qui y ont été tournés, remonte à l’époque héroïque de 1830, où l’accès aux alpages était long et difficile © Hôtel Bellevue des Alpes

L’Hôtel Bellevue des Alpes, rendu célèbre grâce aux films qui y ont été tournés, remonte à l’époque héroïque de 1840, quand l’accès aux alpages était long et difficile © Hôtel Bellevue des Alpes

Le réseau Swiss Historic Hotels est l’un des plus dynamiques d’Europe. A quoi attribuez-vous ce succès ?

Ce succès vient, je pense, du fait que nous avons voulu rester très stricts au niveau des critères de sélection de chaque hôtel. Nos experts attachent en effet énormément d’importance à la dimension historique des établissements candidats, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il y a trop de groupements d’hôtels qui assouplissent leurs critères pour augmenter le nombre de membres. La conséquence est que le client est ensuite déçu et ne fait plus confiance au guide.

Swiss_Historic_Hotels

Des décors 16e siècle aussi authentiques sont rares dans l’hôtellerie © Hotel Gasthof Hirschen

Nous avons également mis l’expérience de l’hôte au centre de nos préoccupations. Le client souhaite vivre des émotions, une aventure particulière. Le luxe, vous le trouvez assez facilement aujourd’hui. Mais bien souvent, il manque une âme. La perfection peut engendrer un certain vide.

Swiss Historic Hotels

Retrouvez l’étonnante ambiance des cures d’air de montagne de la Belle Epoque au Kurhaus Bergün © Kurhaus Bergün

Nos hôtels sont tous très différents et le nombre d’hôtes qui cherchent à découvrir ces établissements est en pleine croissance. Dans chaque hôtel, il leur est donné de vivre une expérience propre, liée au style de l’édifice, à son ancienneté, au type d’hébergement, à sa taille ou à sa situation (à la montagne, à la campagne ou en ville).

Swiss_Historic_Hotels

Susciter un dialogue avec les vestiges du passé, dans leur diversité © Hôtel de l’Ours à Bellelay

Dans notre réseau, l’expérience historique prime sur la catégorie de l’hôtel (non représentative de son pouvoir d’évocation historique). Une simple auberge de montagne peut évoquer le passé de manière aussi extraordinaire qu’un ancien palace. Et j’ai toujours été impressionné par nos hôtes fidèles qui apprécient tant les établissements très humbles que les hôtels de 4 ou 5 étoiles. La richesse du séjour est ailleurs.

Quel est le succès dont vous êtes le plus fier, depuis la création du réseau ?

Swiss_Historic_HotelsD’avoir réussi à atteindre le nombre de 50 membres, ce qui nous permet d’offrir une palette très variée d’établissements historiques. Mais le résultat obtenu depuis 2004 est surtout le fruit d’un engagement très actif des membres du comité, tous bénévoles. Le plus grand succès fut la publication du livre « Zeitreisen » en allemand ou « Time Travel » en anglais, conçu principalement par Felix Dietrich de l’Hôtel Waldhaus à Sils-Maria, vice-président de notre association. Ce livre présente non seulement chacun des établissements mais permet de découvrir la Suisse autrement. Un photographe et deux auteurs ont été engagés pour sa réalisation.

Quelles sont les grandes catégories d’hôtels historiques du réseau ?

Il y a tout d’abord tous les hôtels de montagne, qui datent de l’époque du développement du tourisme au milieu du 19e siècle (encouragé principalement par une clientèle anglaise). L’Hôtel Ofenhorn à Binn, l’Hôtel Monte Rosa à Zermatt, l’Hôtel Bellevue des Alpes à la Kleine Scheidegg et l’Hôtel Bella Tola à St-Luc en sont de beaux exemples.

Swiss_Historic_Hotels

Le tourisme de haute montagne, ambiance 1860 © Hôtel Bella Tola et St-Luc

Les palaces dans les Grisons ont vu le jour à la même époque. Ainsi l’Hôtel Waldhaus à Sils-Maria, un des établissements historiques les mieux conservés et toujours géré par la même famille, ou le Badrutt’s Palace Hotel de St-Moritz.

Swiss_Historic_Hotels

Etonnante ambiance de château néo-gothique © Badrutt’s Palace Hotel

Toujours à la même période apparaissaient les hôtels au bord des lacs suisses. Les Anglais venaient chez nous soit pour découvrir les Alpes soit pour séjourner près des eaux : le Grand Hotel Giessbach au bord du lac de Brienz ou l’Hôtel Masson à Montreux sont typiques de cet élan touristique.

Swiss_Historic_Hotels

Vue sur le lac, cascade et sommets mystérieux, comme en 1873 © Grand Hotel Giessbach

Nous trouvons ensuite un petit groupe d’hôtels-auberges de campagne au sein desquels le restaurant joue un grand rôle. Deux établissement superbement rénovés incarnent bien cette catégorie : le Gasthof zum Hirschen à Oberstammheim et l’Hôtel Gasthof Hirschen à Eglisau.

Swiss_Historic_Hotels

Décor 17e très inspirant. On s’y inviterait bien pour la nuit… © Gasthof zum Hirschen

Quelques hôtels en ville également : l’Hôtel Wilden Mann à Lucerne et l’Hôtel Stern à Coire en sont de beaux exemples. Enfin, nous avons récemment admis deux hôtels particuliers de l’époque « Bauhaus » (1919-1932), un style intéressant du point de vue de l’architecture : l’Hôtel Monte Verita à Ascona et l’Hôtel Bella Lui à Crans-Montana.

Swiss_Historic_Hotels

Les créations du Bauhaus se veulent à la fois dépouillées, élégantes et fonctionnelles © Hôtel Monte Verita

Quel est le type d’histoire que l’on aime raconter dans les vieux hôtels suisses ?

Ce sont souvent des anecdotes liées aux personnalités qui y ont séjourné. Mais ce qui fascine nos hôtes, c’est surtout le fait de découvrir une certaine époque, un mode de vie révolu ou la manière dont les premiers vacanciers séjournaient à l’hôtel. Quand on explique que les Anglais au 19e siècle prenaient trois jours pour se rendre à St-Luc, qu’ils montaient à pied les 25 km et les 1.200 mètres de dénivelé qui séparent la plaine de l’hôtel et que les Ladies montaient en chaise à porteur au sommet de la Bella Tola, à plus de 3.000 mètres, on s’imagine la vie d’alors. C’est comme si on lisait un livre d’histoire.

Swiss_Historic_Hotels

L’ascension du Mont Rigi, à l’ancienne… © Whympers, 1891

Le visage du tourisme évolue fort au 21e siècle. Quel souhait formuleriez-vous pour les années à venir ?

Swiss_Historic_Hotels

Un accueil personnalisé, à échelle humaine – Palazzo Camboni in Comologno © Gian Marco Castelberg & Maurice Haas

Je sens un danger de rentabilité à tout prix. De grands projets hôteliers voient le jour dans nos Alpes et il me semble qu’on met de côté les vrais besoins de nos hôtes : être considérés comme des êtres humains et pas simplement comme des numéros, des clients qui consomment. Ce qu’ils cherchent avant tout durant leurs vacances, c’est vivre des émotions, rencontrer des personnes d’une autre culture et découvrir un autre milieu.

Des régions d’Europe ont été défigurées par le développement trop rapide d’un tourisme de masse. Je trouve important de conserver et d’entretenir notre richesse architecturale qui, avec le temps, prend de la valeur.

Quel conseil donneriez-vous à un passionné d’ambiances d’époque qui prépare son séjour en Suisse ?

Swiss_Historic_Hotels

Cinq parcours de neuf jours permettent de découvrir les différents hôtels du réseau, dans leur histoire et celle des routes qui les relient à travers de splendides paysages

De prendre le temps de consulter le site des Swiss Historic Hotels, non pas pour des raisons commerciales mais parce que les hôtels ont fait l’objet d’une analyse par des experts du patrimoine. Certains hôtels sont mieux conservés que d’autres, tels le Grand Hôtel Giessbach, le Waldhaus à Sils-Maria ou l’Hôtel Bellevue des Alpes à la Kleine Scheidegg.
Cinq parcours ont été préparés pour découvrir la Suisse à travers les hôtels historiques.

L’« Hôtel historique de l’année » met également à l’honneur un établissement particulièrement bien conservé.

Pour en savoir plus

Et vous, avez-vous déjà séjourné dans un établissement du groupement des Swiss Historic Hôtels ? Quel est-celui que vous recommanderiez, en hiver et en été ?

Laisser un commentaire

Merci de remplir tous les champs (votre adresse mail ne sera pas rendue publique)

Authenticité historique
Cadre et atmosphère
Qualité de l accueil
Niveau de confort

LOGEMENTS HISTORIQUES

VOTRE AVIS NOUS INTERESSE !